La légende dispersée : Anthologie du romantisme allemand

Jean-Christophe Bailly

You are here: Home - Uncategorized - La légende dispersée : Anthologie du romantisme allemand


La légende dispersée : Anthologie du romantisme allemand

La l gende dispers e Anthologie du romantisme allemand L homme n est pas seul parler l univers aussi parle tout parle des langues infinies crivait Novalis C est traduire ces langues que de tr s jeunes gens en Allemagne au tournant du XVIIIe et du XIXe

  • Title: La légende dispersée : Anthologie du romantisme allemand
  • Author: Jean-Christophe Bailly
  • ISBN: 2267026457
  • Page: 472
  • Format: poche
  • L homme n est pas seul parler l univers aussi parle tout parle des langues infinies , crivait Novalis C est traduire ces langues que de tr s jeunes gens, en Allemagne au tournant du XVIIIe et du XIXe si cle, s attach rent Via le fragment, la prose critique ou le po me, via le conte et le roman, ils le firent en inventant une nouvelle forme de litt rature C est l archipel vivant form par les clats de cette invention que cette anthologie parue initialement en 1976 pr sente.

    • [PDF] Download ☆ La légende dispersée : Anthologie du romantisme allemand | by ↠ Jean-Christophe Bailly
      472 Jean-Christophe Bailly
    • thumbnail Title: [PDF] Download ☆ La légende dispersée : Anthologie du romantisme allemand | by ↠ Jean-Christophe Bailly
      Posted by:Jean-Christophe Bailly
      Published :2019-03-04T16:13:45+00:00

    One thought on “La légende dispersée : Anthologie du romantisme allemand

    1. Aurélia on said:

      La légende dispersée ou comment survivre en temps de détressens pathos ni distance, il nous faut rendre hommage à cette anthologie précieuse, qui illumine comme aucune les facettes de ces constellations inouïes, évitant l'érudition universitaire comme l'éloquence qui voile son objet au-lieu de le révéler. La réédition de cet ouvrage fondamental a quelque chose de rassurant et de consolant, comme pour témoigner de "ce qui ne meurt pas" (Barbey d'Aurevilly). A tous ceux qui ne connai [...]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *