La relève : Portraits d'une jeunesse de banlieue

Claire Marin

You are here: Home - Uncategorized - La relève : Portraits d'une jeunesse de banlieue


La relève : Portraits d'une jeunesse de banlieue

La rel ve Portraits d une jeunesse de banlieue Qui sont les jeunes de banlieue Oui sont ces grands enfants peine sortis de l adolescence mais d j marqu s par les preuves les drames de l exil et de la mis re Quelles sont les tensions et les force

  • Title: La relève : Portraits d'une jeunesse de banlieue
  • Author: Claire Marin
  • ISBN: 220411992X
  • Page: 118
  • Format: broch
  • Qui sont les jeunes de banlieue Oui sont ces grands enfants peine sortis de l adolescence, mais d j marqu s par les preuves, les drames de l exil et de la mis re Quelles sont les tensions et les forces qui traversent leurs vies, qui les portent ou les fragilisent Et comment expliquer les r ussites inesp r es de certains sur lesquels personne n aurait jamais pari A travers ce trombinoscope recompos par la m moire d un professeur, au terme de quinze ans d enseignement, dans des lyc es coinc s entre un centre commercial et une gare RER, on suit ces vies bouleversantes telles qu elles s gr nent au fil des ann es, dans des discussions, des rencontres, des messages sur les r seaux sociaux On entend leurs r cits de souffrance, de solitude, mais aussi leurs histoires de famille et d amour On s interroge avec eux sur le sens de la loyaut , la force des liens, le poids des origines On d couvre aussi et heureusement qu on ne sait jamais ce dont un l ve est capable.

    • è La relève : Portraits d'une jeunesse de banlieue || ↠ PDF Read by ✓ Claire Marin
      118 Claire Marin
    • thumbnail Title: è La relève : Portraits d'une jeunesse de banlieue || ↠ PDF Read by ✓ Claire Marin
      Posted by:Claire Marin
      Published :2018-08-26T13:06:57+00:00

    One thought on “La relève : Portraits d'une jeunesse de banlieue

    1. Sa on said:

      Ensemble de réflexions personnelles sur les élèves d'une professeur. Je pensais que le travail était plus profond que cela. Beaucoup de clichés, tout est subjectif

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *